AccueilQue font les bibliothécaires quand la bibliothèque est fermée

En fonction des moyens, humains et/ou techniques, les bibliothèques doivent par moment être fermées au public. Pendant ce temps, pour autant, il y a du monde qui travaille dernière les portes closes. Voici quelques-unes des choses que nous y faisons :

Le rangement

Si nous rangeons au fur et à mesure les livres et jeux qui circulent dans les bibliothèques, nous profitons souvent des matinées pour remettre les choses plus en ordre, afin d'offrir des rayonnages attrayants, et d'éviter qu'un livre que l'on voudrait trouver ne soit pas à sa place.

Le traitement physique et intellectuel des documents 

Mettre à disposition des documents pour un large public, ce n'est pas comme se l'acheter pour soi, il faut déjà que l'on sache qu'ils existent, pouvoir les trouver, savoir de quoi ça parle. Pour cela, il faut les cataloguer sur informatique. Si souvent beaucoup d'informations peuvent être "importées" (parce que d'autres bibliothécaires ont fait le travail), il reste toujours quelques ajustements à faire pour adapter les informations à nos besoins.  

Il faut aussi les équiper pour l'avenir afin qu'il ne s'abîme pas trop vite. Pour cela, on les couvre avec du film adhésif et on les renforce quand cela peut aider. Pour les retrouver dans les rayons, on leur met également des cotes, qui nous renseignent, par des lettres, des logos, des couleurs, où le document se range en lien avec le catalogage.

Mise en valeur des collections

Notre métier de bibliothécaire, c'est aussi de donner envie, et pour cela, nous effectuons régulièrement des mises en valeurs des collections, cela peut être la réalisation de présentations thématiques, mais aussi la rédaction de critiques littéraires (ou autre), la mise en page de bibliographies, de la recherche documentaire pour les enrichir quand ça peut éveiller les curiosités, ou aussi de préparer des animations à même de susciter l'intérêt pour nos contenus et nos services.

Accueil de groupes, classes, crèches...

Parfois, nos portes sont fermées, mais pas à tout le monde. Quand les locaux ne sont pas assez grands ou que nous voulons accorder une attention particulière à certains publics, nous profitons des heures de fermeture pour les accueillir.

Cela peut être des groupes de personnes travaillant avec le centre social, ou une association d'aide à l'insertion professionnelle, des classes qui viennent découvrir la bibliothèque, ou participer à de petits ateliers ludiques (en plus de venir écouter des histoires pour le plaisir), et aussi des structures de la petite enfance qui viennent partager un moment autour des livres avec leurs tout-petits (quand cela est nécessaire nous nous déplaçons chez eux également).

Au fil de la vie des livres, du tri, de la réparation, et au-delà...

Au fur et à mesure que le temps passe, les livres et autres médias s'abîment, se périment, n'ont plus autant de succès...

Afin de proposer des collections diversifiées et qui se renouvellent, nous faisons du tri dans nos collections, on appelle cela le "désherbage". Les documents abîmés peuvent parfois mériter de petites réparations, ou des plus grosses, quand c'est possible. Mais parfois il n'y a plus grand-chose à faire et, dans ce cas là, ils sortent de nos collections et sont recyclés quand c'est possible.

Sortir des collections peut aussi être dû à la péremption des informations contenues dans les documents, un guide touristique dont une partie des adresses n'existent plus peut poser problème par exemple. Et d'autres titres, restent parfois dans un état correct, mais ne trouvent plus autant de public qu'auparavant, et dans ce cas, nous les sortons des collections pour en faire profiter d'autres, structures de la petite enfance, association, livres services, boîtes à livres du territoire, etc.

À la recherche des pépites littéraires et de trésors à découvrir...

Chaque année, si nous essayons de vous proposer les titres que tout le monde attend, les bibliothécaires mettent également tout en oeuvre pour faire découvrir à leurs lecteurs de petites pépites, des ouvrages singuliers et parfois peu médiatisés, des ouvrages dont le thème sort des sentiers battus. Pour cela, nous faisons de la veille professionnelle dans la presse spécialisées et sur internet.

Malheureusement cela ne suffit pas toujours, et nous assistons donc à des comités de lectures (adultes et jeunesses) afin de mettre en commun nos coups de coeur avec des bibliothécaires venus de tout le département. Nous effectuons également des déplacements en librairie afin de découvrir concrètement et d’un coup d’oeil l’actualité des nombreuses sorties de livres, les coups de coeur des libraires, et aussi pour découvrir ce qui se cache derrière les couvertures des livres avant de les acheter quand cela est important (album, bandes dessinées, documentaires illustrés par exemple).

Nous faisons beaucoup d’autres choses, et les journées se ressemblent rarement comme deux gouttes d’eau, mais ceci est un petit aperçu des activités qui peuvent nous occuper au quotidien.

Partager "Que font les bibliothécaires quand la bibliothèque est fermée" sur facebookPartager "Que font les bibliothécaires quand la bibliothèque est fermée" sur twitterLien permanent
RetourHaut